dimanche 30 décembre 2012

Velouté de" truffes du Canada" dit topinambour à la truffe noire du Ventoux ( 2)



Velouté de "truffes du Canadaà la truffe Noire Melanosporum du Ventoux  4/5personnes


-Prendre un kilo de" truffes du Canada", ( c’est plus joli que topinambours) , les nettoyer.
Prendre une truffe noire Melanoporum  mûre de 30g.. au prix actuel 30€ ( comme actuellement, j’estime que les truffes ne sont pas mûres, j’en ai pris une congelée de la saison dernière.)

Faire cuire les topinambours dans un  cuit vapeur.
Préparez une tisane  avec un brin de romarin et de thym
Dans la partie basse du Cuit vapeur mettre le l’eau en bonne quantité, y rajouter deux cubes de poule dégraissée, une échalote ou deux selon la grosseur, deux- trois gousses d’ail et la tisane filtrée. Surtout ne pas saler, les cubes le sont suffisamment.
Les cuisiniers qui ont du vrai bouillon de poule, c’est préférable.  Bien sur ! 

Porter à ébullition et mettez les topinambours, avec deux trois petites pommes de terre épluchées, dans la partie haute.
Faire cuire jusqu’à ce que vous puissiez planter facilement  la pointe d’un couteau.
 Puis, les peler et les mettre en attente dans le bouillon vapeur en attendant l’heure du dîner.

 Avant de passer à table…
Refaire chauffer le bouillon avec « les truffes du Canada », puis avec une écumoire les enlever  et rajouter dans un faitout juste ce qu’il faut  de bouillon  pour les recouvrir.
Passez l’ensemble au mixer  jusqu’à l’obtention d’une crème à laquelle vous rajouter 10 à 15cl de crème fraîche  légère5% ainsi qu’une cuillère à soupe d’huile d’olive.

Au moment de servir, redonner un coup de chaud, verser dans les assiettes.
Râper la truffe en gros copeaux , en mélanger un peu avec le velouté et pour le décorum  quelques copeaux au centre de l’assiette.
Et maintenant , régalez vous !!!

Bonne année 2013  à tous et merci aux lecteurs fidèles  du blog .

Belle affiche... Ménerbes en habit noir

samedi 29 décembre 2012

Veloute de.. truffes du Canada dit topinambour marié à la truffe Noire du Ventoux (1)



Je me rappelle avoir préparé  du topinambour , acheté sur l’étal d’un  petit producteur , car je ne m’aventurerai pas à en acheter en grande surface…( lire l’article précédent). Ayant  voulu faire goûter à  ma mère octogénaire , elle eut une grimace de dégoût.  Elle me rappela que durant la  seconde guerre mondiale  et même après c’était un légume,  remplaçant  la pomme de terre quant à elle  rationnée. Aisément  cultivable, ( j'ai essayé, les fleurs sont jaunes et rappellent le jaune tournesol),  il se trouvait facilement  et  envahissait les tables de nos grand-mères surtout de celles qui habitaient en ville et à l’époque il fallait bien se nourrir qu’importe le goût ! On comprend que la jeunesse d'alors fut  lassée de la pauvreté  gustative des repas.. d'où le marché noir pour ceux qui le pouvaient.. Ceux qui habitaient la campagne souffrait moins!

C’est simple, quand je  voulus faire  goûter à ma mère… elle me  répondit que ce n’était pas du topinambour ! Il fallut que je lui  en fasse  voir un  non épluché.Elle ne me croyait pas!
 C’est dire le rejet et l’écoeurement qu’elle en avait et aussi le rappel d'une horrible période.
 Ce fut donc un légume oublié par toute une génération….et pourtant ce fin goût d’artichaut…..et son surnom.. truffe du Canada, artichaut de Jérusalem, soleil vivace! 
De quoi rêver et pourtant on peut comprendre ce rejet à jamais imprimé sur ses papilles! 

Quant à moi, ce fut  à la suite d’un concours de cuisine  autour de la truffe  dont je fus un des membres du Jury que j’ai découvert une recette extraordinaire  qui me laissa « baba » ! Un velouté de topinambour  aux truffes noires ! En général,  quand on doit apprécier un plat dans un concours.... on ne fait que goûter car il y a de nombreux plats à tester.. mais la, voyez vous..je me suis régalée de toute l’assiette…je n’allais pas laisser une miette de ce summum gustatif !  Il ne faut pas abuser, quand même de ce légume. 
 Dommage j’ai perdu la recette liée à ce concours… mais j’ai la mienne que je vous livrerai.. demain !

la revanche des terroirs: le terroir ; notre patrimoine, nos racines, notre gastronomie, le coeur de la France

"""Une majorité de Français a compris que la malbouffe abrège l'existence et assombrit la vie. Une prise de conscience qui a fait baisser le chiffre d'affaires des rayons alimentation des supermarchés. 
Dans les villages, boulangers et bouchers ont retrouvé le moral en revenant à la qualité, un moment abandonnée. Ces petits commerçants relèvent la tête. David a remonté la pente face à Goliath."""

IL n'y a qu'à voir le succès des marchés de Producteurs en Provence  où chacun repère les petits producteurs aux mains cagneuses, gage de qualité et d'origine  de leurs produits,. 
Le succès des jardins familiaux gage d'une cuisine familiale sans trop de pesticides. 



lundi 17 décembre 2012

la chasse aux voleurs de truffes à deux pattes s'intensifie dans le Vaucluse


 Être informé c'est aussi l’être par le blog des trufficulteurs du Vaucluse!!

 

""""vendredi 14 décembre 2012

Première page du journal La Provence du vendredi 14 décembre 2012. Interpellations à Carpentras et Monteux. Ils volaient des truffes à Gordes.

Voici l'article de journal :

"Malgré leur jeune âge, ils connaissaient l'un des plus précieux secrets des "anciens" : l'emplacement de quelques-unes des truffières des environs de Gordes. Depuis plusieurs mois, ces deux amis de 29 et 30 ans, domiciliés à Monteux et à Carpentras, mettaient régulièrement leur découverte à profit, en se rendant, de nuit, sur les propriétés pour en extraire le diamant noir au pied des chênes. Pour cela, ils étaient aidés de chiens truffiers et agissaient bien sûr, en toute illégalité.
Un manège que le propriétaire de l'une des exploitations gordoises n'avait pas tardé à repérer. Constatant de nombreuses traces de fouilles sur son terrain. Il avait déposé plainte.
Sensibilisés aux risques liés à la présence de truffes dans leur secteur les gendarmes de la brigade de Gordes ont immédiatement mis en place une surveillance discrète du site, qui n'a pas tardé à porter ses fruits.
Formellement identifiés, les deux jeunes suspects ont été interpellés, hier matin, à l'aube, à leurs domiciles respectifs, et placés en garde à vue, par les gendarmes de Gordes, qui étaient assistés du PSIG et même de la brigade de Carpentras.
Quelques centaines d'euros en liquide et surtout plus de 2,3 kg de truffe noire ont été saisis au cours des perquisitions. Une truffe dont le kg se négocie actuellement entre 600 et 800 euros. Les deux voleurs présumés ont été laissés libres hier soir en attendant de recenser l'intégralité des victimes.
Certaines pourraient se trouver dans le secteur de Carpentras".

vendredi 7 décembre 2012

Le Mont Ventoux c'est aussi le chalet Reynard

Le Mont Ventoux....beaucoup le voit de loin.
Retour de Paris en train.. dès qu'on l'aperçoit.. nous sommes chez nous.
Chauvins? Certainement!

 Dans le Comtat Venaissin et le Pays de Sault , nous  avons tellement l'impression qu'il nous appartient que nous sommes parfois surpris de le voir de si loin.

Le Ventoux ... première halte..Chalet Reynard...là il se dit que la truffe prend de la hauteur et s'épanouit dans un menu truffes.

Découvrez le Chalet Reynard ,  un peu d'histoire sur son site
 http://chalet-reynard.fr/unpeudhistoire/index.html


mercredi 5 décembre 2012

Sur Facebook..la Confrerie de la truffe du Mont Ventoux

Les amis de la Confrérie de la truffe du Mt Ventoux et du Comtat Venaissin  vous proposent de rejoindre leur groupe via Danielle Payen ( photo truffe mains)
.
Copier Coller
https://www.facebook.com/groups/194836674205/


Par manque de temps, le site de l'Association des Amis de la Truffe  Noire et du terroir de Provence  ne peut être alimenté aussi facilement qu'un groupe réseau..   nous vous invitons à les rejoindre, commenter, enrichir par vos connaissances sur la truffe, vos expériences culinaires etc.
Et si vous avez de bonnes adresses à nous fournir  issues de notre terroir Comtadin au pied et autour du  Mont Ventoux, partageons les. 
Soyons nombreux à défendre notre terroir, ses bons produits et devenons les mousquetaires  guerroyant la malbouffe. 

Par ailleurs pour connaitre le cours de la Truffe sur les marchés de gros du Vaucluse, avoir des nouvelles du monde secret de la truffe, le journal du Syndicat des trufficulteurs du Vaucluse  via leur  blog vous comblera par la richesse de ses renseignements Stage, Association de défense des trufficulteurs, voyages d'études etc 

Blog du Syndicat des trufficulteurs du Vaucluse

lundi 3 décembre 2012

Les vraies truffes du Ventoux

Il y a les truffes noires baptisées truffes du Ventoux et puis les autres, celles qui sont vraiment trouvées dans le Ventoux, les sauvages au  gout et au parfum exceptionnel.

Celles là, les vraies truffes du Ventoux vous en trouverez  chez Marc et Samuel  Giardini  à la FERME DU VIGUIER .
Si vous avez soif d' authenticité,  alors là , vous ne serez pas déçus.
 Une adresse  que nous vous conseillons :  séjours truffes : Chambre d'hôtes, repas truffes noires , cavage (=chercher des truffes). 
A quelques kilomètres, Sault, la capitale de la Lavande et pour les gourmands...un fameux macaron aux amandes.  

"La truffe noire  est fille naturelle de la Provence, et de son Géant : Le Ventoux,elle se décline en salade , purée, omelette…, elle a l’odeur forte et suave , ainsi que la couleur noire de sa terre nourricière, elle se fait appeler Tuber Melanosporum dans les livres mais tout simplement « Rabasse » par les intimes dont vous serez bientôt, c’est... La Truffe   De Décembre à Mars, elle se cache dans le flanc des hauteurs mais après un jour ou un week-end chez nous, guidés par nos chiens, leur maître et votre Désir , vous déjouerez ses ruses et la caverez avec le savoir-faire d’un Truffier.   Le soir venu enivres des couleurs et des senteurs de la montagne, votre récolte à l’abri dans la besace, vous regagnerez la ferme, vous la dégusterez autour de notre table d’hôtes à l’aune des contes qui ont nourri sa légende au fil des siècles…Ainsi vous comprendrez pourquoi.. Jean de Florette héros de Pagnol affirmait « Je suis venu là cultiver l’Authentique » ...""

samedi 1 décembre 2012

Le Kalimba du Ventoux

Nous sommes les Amis de la truffe mais aussi du terroir de Provence.
 Aussi pour les fêtes de fin d'année, nous ferons des clins d'oeil à des artisans qui font aussi la richesse de notre terroir Provençal autour du Ventoux.

 A Villes sur Auzon nichée au pied du Ventoux, qui aurait cru qu'il y ait  un créateur de Kalimbas? 
Qué aco?  un petit instrument de musique, un piano à pouce originaire d'Afrique du Sud ,  que l'on peut emporter avec soi..

Le Kalimba du Ventoux...original certainement.
Écouter le son .. vous trouverez sur youtube  une comptine

Qui sait?
Peut être qu'emporté dans votre gibecière à la recherche de truffes sur vos terres, vous pourriez charmer les truffes  qui sortiraient toute seule de terre... on peut toujours rêver, non?
Un cadeau original pour Noel!

lundi 19 novembre 2012

L'UNION des trufficulteurs et des gendarmes contre le vol de truffes

 Il y a trop d'argent  en jeu!!


AFP - L'ouverture des marchés de Carpentras et de Richerenches (Vaucluse) marque ce week-end le début de la récolte de la truffe noire qui se négociera entre 300 et 1.000 euros le kilo jusqu'en mars. Une saison à risques pour les producteurs confrontés aux vols, un fléau qui nécessite l'appui de la gendarmerie.
"On nous vole tout, les plants, les truffes et les chiens", se désole un rabassier, comme on les appelle en Provence, qui préfère garder l'anonymat. Il estime à 20% la part de sa production qui lui a été dérobée l'an dernier.
"Il y a des gens qui en ont fait quasiment leur métier, pour d'autres c'est du chapardage", confirme Patrice Goavec, président du syndicat des trufficulteurs de Vaucluse.

lire

 http://www.france24.com/fr/20121118-trufficulteurs-gendarmes-sassocient-lutter-contre-vols-le-vaucluse

mercredi 31 octobre 2012

Filet de veau mais.... à la mode Vauclusienne ...avec des truffes noires Mélanosporum

Allez, je vais vous dire ...j'ai gouté la truffe blanche d'Alba..la célèbre Tuber magnatum et...pour mes papilles, le gôut n'est pas à la hauteur du prix et de sa réputation.
 Son gôut d'ail"couvé" ne m'attire pas du tout. Chacun ses goûts, bien sûr...mais son prix délirant ne me fait pas sombrer dans le "bobo" culinaire. 
 Sans chauvinisme aucun, je préfère et de loin la tuber melanosporum! 

Par contre, j'ai succombé aux noisettes de la région d'Alba et Asti..à dire vrai je n'en ai jamais mangé d'aussi bonnes! Les bouchées chocolats Ferrero, c'est là bas!

Curieusement,  j ai trouvé sur internet une recette alliant noisettes et truffes noires .
 Elle me parait être un bon clin d'oeil à notre voyage et un bon compromis culinaire . Nous essaierons cette recette et la truffe noire d'Alba sera remplacée par notre truffe noire du Mt Ventoux en Comtat Venaissin.
 clik sur    FILET DE VEAU EN CROUTE DE NOISETTES AUX TRUFFES NOIRES D ALBA

vendredi 26 octobre 2012

Les truffes d'Alba présentées comme des bijoux dans leurs ecrins!

Les truffes sont toutes contrôlées..pensez donc au prix moyen de 4000€, il ne faut pas que le consommateur soit floué.
Et puis quand on veut garder une réputation de prestige, les organisateurs mettent  un point d'honneur à défendre une certaine éthique, celle d'une qualité irréprochable!.

vendredi 19 octobre 2012

Les voleurs de truffes sont prévenus: Le vol de truffes est puni de trois ans d'emprisonnement et de 45000 euros d'amende.

En attendant les deux articles supplémentaires sur le voyage à Alba. 

Dans  un mois, les premiers marchés aux truffes  du Vaucluse ouvriront leurs portes.

Le nouveau Président des trufficulteurs du Vaucluse, Mr Patrice Goavec, a, depuis sa prise de fonction en remplacement de Mr Gilbert Espenon ,  crée un blog  pour diffuser  des informations liées à la truffe.
 Celle concernant le vol des truffes m'a semblé opportune à l'approche de l'ouverture des marchés aux truffes vauclusiens.

"" http://syndicatproducteurstruffesvaucluse.blogspot.fr""

  Sur les truffières , il n'a pas que des prédateurs à 4 pattes il y a ceux à deux pattes et ceux là il ne faut pas qu'ils pensent rester impunis. 
 Vous trouverez sur ce lien le texte complet

 http://syndicatproducteurstruffesvaucluse.blogspot.fr/2012/10/information-sur-les-vols-de-truffes_4223.html

"Information sur les vols de truffes.

CODE FORESTIER :
créé par ordonnance n° 2012-92 du 26 janvier 2012

Article : L 163-11 :

Le fait, sans autorisation du propriétaire du terrain, de prélever des truffes, quelle qu'en soit la qualité, ou un volume supérieur à 10 litres d'autres champignons, fruits ou semences des bois et forêt est puni conformément aux dispositions des articles : 311-3, 311-4, 311-13, 311-14 et 311-16 du code pénal.

Article : 311-3 :

LE VOL EST PUNI DE TROIS ANS D'EMPRISONNEMENT ET DE 45000 EUROS D AMENDE ."

mercredi 17 octobre 2012

Voyage à Alba ( Italie)...avec La Confrérie de la truffe du Mt Ventoux et du Comtat Venaissin ( Vaucluse France) N°2

Arrivés en Italie, dans la province de Cueno dont dépend  la Capitale de la truffe Blanche, Tuber Magnatum............ Alba.
Alba dont on nous a dit que chaque lettre  composant son nom représentait un quartier , en  réalité, historiquement, il  s'agit de l'antique Alba Pompeia, cité qui donna à Rome l'empereur Pertinax (126-193)... 

 La fiera di Tartufi bianco s’étale  du 6 Octobre au 18 Novembre,  c’est dire  le succès qu’elle a pour pouvoir durer autant de temps !
 Prise de contacts  le samedi, l’occasion de faire les touristes et découvrir la Ville  d’Alba.
J’imaginais Alba comme un village nichée  sur une Colline….en fait c’est une ville de 31 000 habitants   connue mondialement  grâce à sa truffe blanche . Cette dynamique liée à cette truffe fait que la Ville est riche d’Hôtels  et de commerces en Centre Ville. Nous avons du aller dormir à Asti à 30 kms ..Vous connaissez certainement son vin mousseux.
Dans la Région d’Alba, c’est dans les vignobles des Langhe que s’élaborent de grands vins renommés dans le monde entier, comme le barolo, le nebbiolo et le barbaresco.

La Confrérie de la truffe Noire a traversé la Ville sous le regard curieux des habitants et des touristes étrangers nombreux. Il faut dire que notre costume arborant les couleurs Rouge et Or du Comtat Venaissin et de ..l’Occitanie avait fière allure.
Durant cette période , tous les dimanches, des stands de produits de qualité envahissent le Centre Ville… que de l’excellence..truffe , parmesan, vin, noisettes, pâtes, et tout ce  que peut exalter la Cuisine Italienne. Les commerçants divers  s’associant à la promotion du Vin en présentant des bouteilles dans leurs vitrines.





 Au fil de notre défilé, un des nôtres…a dit..pour  la boutade… si chaque fois que nous sommes photographiés je recevais  1€.. à la fin de la journée, nous pourrions nous offrir une truffe d’Alba…enfin une petite , parce qu’à 4500€ le kilo….50 grs..plus de 200€..il n’en faut pas beaucoup..mais quand même…comparée à elle, notre Mélano n’est pas chère !!
Pourquoi un prix si élevé ? La rareté..mais c’est cette rareté qui fait vivre la Ville et lui donne ce prestige…et les Italiens  sont bons en communication.

Dans l’enceinte du lieu consacré à cette truffe, les vendeurs présentent, dans  des coffres translucides,  les truffes comme des bijoux dans un écrin…avec le prix.

La Confrérie a  remis  son livre sur « les truffes du Ventoux, une histoire Millénaire »( Ed Barthélémy) à un représentant de la chambre de Commerce de Cueno, de l’Association Tartufi Bianco et du syndicat local…. Carpentras…ils ne connaissaient  pas !!
 Le Ventoux et Avignon, ils en avaient entendu parler….un peu !  Un  a lié le Ventoux avec Petrarque…, poète et humaniste italien , c’est peu ! 



mardi 16 octobre 2012

Voyage à Alba en Italie (1)



Tuber Magnatum ?  qué aco ?

Devant notre  truffe noire d'hiver, la   Tuber Melanosporum..Mélano, Rabasse pour les intimes, il en est une qui fait déplacer la Terre entière..
                              la Tuber Magnatum, la légendaire, fascinante truffe blanche d’Alba en Italie .

Quand une Région possède, en son sein, une truffe pareille,  éveillant une telle curiosité et se négociant à 4500€ le kilo , vous pensez bien que les responsables locaux  s’empare de ce produit phare  pour promouvoir l’économie locale.


C’est donc ,tout  naturellement et avec un certain plaisir, que la Confrérie de la truffe  Noire du Mont Ventoux et du Comtat Venaissin  s’est rendue, avec le dynamique Syndicat des trufficulteurs  du Vaucluse ,co-organisateur de ce déplacement,   à la  82e  Foire Internationale « DEL TARTUFFO BIANCO D’ALBA »

La truffe blanche d'Alba et des territoires environnants est une star parmi les stars.
La France possède un trésor, la tuber melanosporum
L'Italie a le sien avec la tuber magnatum

Elles étaient faites pour se rencontrer, chacune ayant ses propres caractéristiques et ses propres amateurs.

Le succès est tel que la Foire a lieu du 6 octobre au 18 Novembre 2012 et  que déjà, le 14 octobre, j’étais l’entrant 67957 !!

Le mot Foire quant à lui m’a surprise tant les produits autour de la Truffe Blanche d’Alba sont de Qualité;
En France le mot Foire  exprime  une manifestation ou il peut y avoir de tout, du moins bon au meilleur.. et là ce n'est pas le cas, il n'y a que le meilleur !
Le Blog des amis de la Truffe entrera donc en scène pour la saison 2012/2013 en France avec quelques articles et diaporama  sur notre déplacement à ALBA.

lundi 13 février 2012

Katia nous offre la recette des COCOTTES DE TRUFFES pour la ST VALENTIN

Crédit photos K;Bollwerk

"J'adore cette petite recette"" nous dit Katia 

Elle pourrait être  idéale pour la St VALENTIN.... si vous avez une truffe en réserve!

Pour rappel, il suffit de 15 à 20grs par personne si vous n' en avez pas plus... et comme la St VALENTIN se fête à deux, en amoureux... la recette de KATIA BOLLWERK me parait idéale!!

J'ai retranscris la recette en Franco-Allemand pour l'Amitié entre nos deux pays et les nombreux résidents ou touristes qui ont un lien avec le Vaucluse et son Mont Ventoux......


 """Gardez les oeufs avec les truffes....Cassez un oeuf par personne doucement, ajoutez 2 càs de lait entier ou de la crème et ajoutez un peu de beurre.....Enfournez à 220° pendant 8 minutes ( pour les gros oeufs).
Eier in der Trüffelbox aufbewahren.....Dann ein Ei pro Person vorsichtig aufschlagen, 2 EL Vollmilch oder Crème (Rahm) dazugeben und gute Butter.....Bei 220° genau 8 Minuten im Ofen garen ( dicke Eier).

 Pour le moment, Bordier fait encore du bon beurre...( mais je crains que le côté artisanal va disparaître!)
Im Moment macht Bordier noch gute Butter.............


 Avant de servir, râpez la truffe.....Si vous n'avez pas de truffes, ajoutez un peu de fromage râpé ou bien, avant de l'enfourner, mettez un peu de jambon blanc ou cru.....
Vor dem Servieren dann mit reichlich Trüffel bestreuen.....Wer keine Trüffel zur Hand hat, der sollte einfach mal diese Rezept moit gekochtem oder rohem Schinken oder und Käse ausprobieren......


 C'est archi simple, mais tellement savoureux!
Es ist zwar super einfach, aber so was von geschmacksintensiv!"""


 'clik sur) D'autres recettes  autour de la truffe  noire  sont disponibles sur le blog cuisine  de Katia .

Ce qui est sur, c'est qu'elle adore la tuber melanosporum et qu'elle va faire exploser vos papilles rien qu'en lisant  son blog!






mercredi 1 février 2012

Insolite: Une chienne médaillée par une Confrérie de la Truffe s'appelle CACAHUETE: Une première en France et dans le Monde!!!!

Qui n'a pas vu le chien cherchant la truffe ignore une des plus belles prouesses du sens olfactif. Absorbé dans ses fonctions, l'animal va, le nez au vent, le pas modéré. Il s'arrête, interroge le sol d'un coups de narines, et, sans insister, gratte un peu de la patte. 
« Ça y est, maître, semble-t-il dire du regard ; ça y est. Foi de chien, la truffe est là. »  (JH Fabre )


Que serait un rabassier sans son chien?  RIEN

C'est pour cette raison que la Confrérie a voulu mettre à l'honneur non seulement l’incomparable rabassier mais aussi son inséparable chien  On ne peut dissocier le trufficulteur de son chien.
Autrefois c'était le cochon...mais malheureusement pour lui il finissait à la casserole!
Pour  la première fois en France,  un chien a  eu l'honneur de recevoir la médaille de la Confrérie de la truffe du Mt Ventoux et du Comtat Venaissin en Provence!
Regardez avec quel amour et attention, CACAHUÈTE  reçoit sa récompense!
Elle représente la chienne regretté  FAUVE, qui en  l'an 2000 avait trouvé une truffe d'1kg380!
Elle a été "mitraillée "par les photographes..
la star du jour qui a quand même trouvé une pépite de 800grs..
rien que d'y penser..... j'en ai les papilles qui s'émoustillent.






Cacahuète met  à l'honneur, par son intermédiaire, toute "sa corporation" si fidèle à l'homme et pourtant , parfois, affamée, rabrouée par de cruels humains.
Cela me rappelle Jean Marie Roccia, célèbre narrateur truffricole, me rappelant  que sa chienne couchait au fond du lit  tant, parfois, elle ramenait de belles truffes. 

L'ouie du chien est 4 fois plus importante que celle de  l'homme  et son flair  en est  mille fois supérieur,
Et  quelque soit la race, du royal  Lagotto Romagnolo au bâtard Griffon,, ces chiens sont capables de "nifler" une truffe à une bonne centaine de mètres et parfois même de vous la ramener dans sa gueule!
 Dans un autre registre, que  dire de ces chiens flairant  la drogue, retrouvant des traces humaines, sauvant des personnes ensevelis dans la neige.
Il y en même qui "sentent" la maladie, guident des aveugles,  Sarbi, un chien renifleur de bombe a reçu , la médaille du courage,  Sanka  renifleur de stupéfiants a reçu , à titre exceptionnel, la médaille de la défense nationale,   ainsi qu'Houch, un autre Noriak  celle de la défense civile! Tous ces chiens sont les Saint Bernard de notre civilisation moderne.
Que dire de plus de ce fidèle compagnon  accompagnant le berger et  l'Homme solitaire en général.




D.Payen

Cacahuète est fière, très fière... son maitre aussi! 
Chapeau l'artiste!










mardi 31 janvier 2012

(1) UN HOMME: OLIVIER TOURRETTE, UNE REGION : LA PROVENCE, UNE PASSION: LES TRUFFES



""""Quel rêve peut avoir un homme…, ou une femme dans sa vie professionnelle ?

Certainement,  celui de faire de sa passion, son métier… beaucoup de personnes aimeraient accomplir ce vœu.
Olivier Tourrette a eu cette chance !

Amoureux de la nature, protecteur de la terre nourricière… c’est naturellement,  après avoir été imprégné  des valeurs  terriennes et écologiques par son père et grand-père eux mêmes trufficulteurs  qu’il  est devenu agent fédéral, Président d’une Société de chasse, celle de Senas .

 C’est dire qu’il a l’œil pour surveiller  nos terres et faire respecter la loi.

 Il donne, aussi,   des conseils aux agriculteurs pour protéger les truffières des voleurs à 4 pattes comme les sangliers ou à deux pattes… si vous voyez ce que je veux dire…
Et là ! Attention, Gare aux voleurs ! La maréchaussée veille !

Chez nous, dans le Vaucluse, il existe une association de garde-messiers pour surveiller les truffières.
….un bel  exemple à suivre dans les Bouches du Rhône!

   Mr Tourrette ,  trufficulteur avisé, sait dresser les chiens pour la recherche des truffes…participe à des concours que bien évidemment il  gagne !
Et pour le plaisir de tous, fait des démonstrations de cavage  à ce  salon… CAVER chercher la truffe…pour les non initiés !
Figurez vous qu’en 2000,  sa chienne «  Fauve » a trouvé une truffe , tenez vous bien, d’1KG380 !!!
J’imagine l’excitation, j’entends le cœur qui bat  au fur et à mesure que la truffe apparaît !
J’espère que la chienne a été récompensée avec de la viande !!
Son maître a quand même fait la UNE dans le journal local grâce à elle!
 Depuis, d’ailleurs,  toutes ses copines, la jalousent ! C’est à celle qui battra le record !
 Elle mériterait bien qu’on l’intronise, elle aussi, pour service rendu à son Patron!
  On médaille bien les meilleures productrices de lait au salon de l’agriculture à Paris !


Celui qui aime les truffes est généralement, un gourmand…  Olivier l’est ! Et ce n’est pas donné à tout le monde, il fabrique lui-même ses pâtés… truffés bien sûr… A l’an 2000,  avec une si  grosse truffe, il a dû en faire des pâtés !
 Présent  à un stand  au salon de la truffe de Pelissanne depuis 12 ans… il vend, BIEN ENTENDU , vous l’avez deviné…. DES TRUFFES !
Et comme c’est un homme de traditions…il a transmis  sa passion à ses fils Anthony et  Thomas
La relève est assurée…  transmettre son savoir, sa passion … quel Patrimoine vivant !

Soyez le bienvenue, MR OLIVIER TOURRETE, dans notre Confrérie de la truffe du Mt Ventoux et du Comtat Venaissin  EN PROVENCE! """" 


dpb



A SUIVRE  LE BUZZ

dimanche 22 janvier 2012

samedi 21 janvier 2012

Nouvelle de JEAN PIERRE CHABANNE: Effluves de truffes noires (1)

"Puisque nous sommes dans l'«odorant», comment ne pas parler de la truffe ? !
Pline en parlait déjà en son temps.
Il la disait aphrodisiaque, mais je crois vraiment qu’il était simplement travaillé par sa vessie et le sexe.
Ce "diamant noir fils de la foudre" (qui coûte cher et pas seulement aux touristes) justifie-t-il sa valeur marchande ? Mauvaise question. Votre ancienne danseuse du Crazy Horse vaut-elle le train de vie qu'elle vous impose ? Aragon aima-t-il plus Elsa Triolet, que Musset ou Chopin aimèrent George Sand ou que Verlaine aima Rimbaud ?...  La passion pour une chose ne se toise pas. Certains se déclarent résolument amoureux avec un petit 37o5, d'autres prononcent les mêmes mots d'amour avec un gros 40°9! Pourtant, il n'existe pas, que je sache, de thermomètres médicaux pour fièvres amoureuses. Je crains d'ailleurs que cela ne vienne. Avec des graduations progressives du style : "petit faible", "un certain penchant", "amourette débutante", "éveil des sens", "feu couvant", "léger embrasement", "début d'émotion", "concupiscence déclarée", "perte du sens commun", "sensualité de braise", "luxure débridée", "Erotomonomanie éperdue", "volcan bouillonnant", enfin, "paroxysme rageur avec frénésie délirante, folie aveugle et inscription au Parti socialiste».


La truffe vaut simplement le prix du plaisir que son parfum vous donne. Pour le fisc, cette odeur est essentielle puisque c'est absolument tout ce que le Trésor Public en retirera dans la colonne de ses "recettes". Les vendeurs de truffes sont des sortes de mutants bourrus, casquette vissée sur la tête, l'œil noir sous des sourcils épais, les mains calleuses.

Quand ils viennent au marché, ils ont leur coin réservé et restent là, les mains dans les poches, la tête baissée, dessinant, du bout de leur chaussure ferrée, des dessins étranges sur le sol. Ils se rassemblent à partir de 9 heures, dès le mois de novembre jusqu'en février, chaque vendredi, sur ce trottoir précis et pas un autre. Ce doit être un choix délibéré, certainement quelque chose comme une terre franche exempte de droits de transactions depuis les Papes. Un "Duty free pavement", comme nous dirions Outre-Manche. 


à suivre 

vendredi 20 janvier 2012

Nouvelle de JEAN PIERRE CHABANNE :Effluves de truffes noires (2)


Ils sont là, silencieux et visiblement pessimistes sur leur sort. Ils attendent. On leur viendrait volontiers en aide tant ils ont l'air pauvre. Le vendeur de truffes se recrute parmi les membres les plus moroses de la famille. La mine joviale et heureuse est très mal vue. Elle pourrait laisser supposer que vous avez fait de bonnes affaires, ce qui est faux. L'air misérable et farouche est donc de rigueur. Un rien de laisser-aller ajoute une note bienvenue. Le clan chétif des gratte-terre parle peu, voire pas du tout. Il existe un interprète en grognements pour les touristes de passage. On reconnaît cet initié à ce qu'il a une sacoche au côté et enregistre les cours apparents et les quelques transactions ridicules en volumes, d'un crayon rageur qu'il mouille à la bouche.

On hume, on gratte de l'ongle du pouce, d'une main, on se chuchote des mots codés sans bouger les lèvres. Quand la transaction a abouti, le vendeur émet son grognement particulier et ses paupières tombent. Le marché est passé. Quand vous voyez passer des liasses de billets, c'est une erreur. Certainement un acheteur parisien inconscient venu de l'extérieur et qui aura pensé que cela pouvait dérider l'atmosphère de ce souk rural et qu'il allait pouvoir acheter rapidement les quelques dizaines de kilos qui lui seraient utiles. Le malheureux !

Il peut agiter ses liasses d'argent repassées de frais autant qu'il le voudra, ce ne sont pas ces pauvres hères qui s'y intéresseront.

Ils ne savent même pas lire.

D'ailleurs, ils ne vivent que de troc.

Les grognements peuvent se faire agressifs si l’on approche trop, car le gueux dérangé dans sa misère peut devenir méchant. Sur le coup de midi, après quelques achats locaux par des gens comme vous et moi, les groupes se séparent, avec la mine déconfite de gens qui ne savent pas ce qu'ils vont manger. Après une halte de diversion à des comptoirs de bar où ils boivent quelques pastis pour oublier leur condition, je sais qu’en réalité ils se retrouvent dans des recoins d’arrière-cours, ou en rase campagne, pour échanger des boites à biscuits de Louis d'or contre des sacs de voyage Vuitton de 200 litres contenant chacun autant de kilos de truffes brossées, magnifiquement propres, ramassées la veille par les enfants revenant de l'école. Destination : les gros marchés du Périgord. Ils échangent alors, derrière des buissons, leurs guenilles contre des complets-vestons en mohair et soie de chez Cardin, chaussent leurs bottes Hermès, se démaquillent, se recoiffent et repartent, les échanges faits, dans leur break de chasse Aston-Martin vers de grosses fermes isolées dans des bois impénétrables, comme la forêt de Sherwood, peuplés de chênes au pied noir de truffes.


A suivre 3 et 4 .....

jeudi 19 janvier 2012

Nouvelle: JEAN PIERRE CHABANNE. Effluves de truffes noires (3)


Il va sans dire que je plaisante.
Il n'y a plus de truffes en Provence et les rares tubercules que l'on trouve sont numérotés et estampillés par le Ministère. Ces truffes reçoivent chacune un nom et un parrain, puis sont photographiées de face et de profil.


D’ailleurs, remarquez-le, le Vaucluse est peuplé de pauvres. C'est dommage pour un si joli pays.


Le Comtat ex-papal produit les 2/3 de la truffe de France et le Périgord (producteur de 15 % de la truffe française) en commercialise les 2/3. C’est une arithmétique élastique déroutante typiquement méridionale.
Si, en vous promenant dans les bois de Provence, vous trouvez des truffes, en creusant dans ces ronds "brûlés" sans végétation, qui vous les signaleront, au pied des arbres, surtout ne les ramassez pas. C'est interdit. Enterrez-les là où vous les avez trouvées après les avoir senties. En effet, comme vous avez pu le comprendre, tout cela est très réglementé... Méfiez-vous de la truffe blanche italienne ou, pire, chinoise. Ouverte d'un coup de votre canif (que vous devez toujours avoir sur vous), la vraie truffe de Provence que vous venez d'acheter, doit être aussi noire que possible à l'intérieur avec quelques veinules blanches sans plus, selon le mois de l'année. Si ce n'est pas le cas, rendez-la au vendeur, même après l'avoir ouverte, et servez-vous de votre canif pour vous défendre en cas de réaction violente. 

A suivre

mercredi 18 janvier 2012

Nouvelle de JEAN PIERRE CHABANNE: Effluves de truffes noires.( Suite et fin)

 Dernière partie de ce succulent article que vous allez déguster cette fin de semaine. Nous remercions l'auteur  .

Il existe une «messe des truffes» en Provence (la plus divinement parfumée !), dans le Tricastin, à Richerenches, un joli village vauclusien à la limite de la Drôme. Pour la Saint-Antoine, patron des trufficulteurs, les fidèles se rassemblent dans l'église du village, pour la messe, le premier dimanche qui suit le 14 janvier.

La Commanderie du «Diamant noir» défile dans son bel habit de pourpre (en Provence, il y a toujours une confrérie par produit et on aime beaucoup se déguiser), suivie par une forte odeur de truffes qui ne trompe pas.

Ce jour-là, la quête permet, à tous ceux qui le veulent et le peuvent, de donner, en guise d'obole, une (ou des) truffe(s) dans le panier du bon curé du village. A la sortie, on pèse le produit de la quête et on les lui paie sur le champ au cours le plus élevé de l'année, charité oblige !

On lui en garde aussi quelques-unes pour son omelette dominicale...

D’ailleurs, les curés provençaux ont les soutanes qui sentent toujours la truffe en hiver.
Moi, j’achète les truffes avec mon nez et il me trompe rarement. Le jour où il me trompera, je m'en séparerai.

lundi 2 janvier 2012

le cochon bon pour tout y compris, jadis ,pour rechercher la truffe

Jadis, dans nos campagnes, le  compagnon du trufficulteur était le cochon...bon pour tout... c'est ce que nous rappelle cette vidéo de l'INA. 


http://www.ina.fr/fresques/reperes-mediterraneens/fiche-media/Repmed00315?video=Repmed00315